À la rencontre de...#4

Nous profitons de cette période d’accalmie pour rencontrer les acteurs qui font vivre le handball !


Cette semaine, rencontre avec Tristan BRADJA, juge arbitre régionale et membre incontournable de l'entente ASMT/USSM

🎤 Bonjour Tristan comment vas tu ?

➡️ Très bien !
J’ai la chance d’être en bonne santé et de pouvoir continuer à travailler.
J’ai juste hâte de retrouver les terrains.

🎤 Peux-tu te présenter aux supporters ?

➡️ Donc, Tristan Bradja, j’ai 28 ans, je suis joueur dans le club des garçons de Sainte-Maure (USSM), je suis au Conseil d’administration des Tigresses et coprésident de la commission technique et sportive.
Je fais parti également de la commission Arbitrage, nous recrutons des jeunes arbitres dans nos équipes et les formons.
Et arbitre le reste de l’année.

🎤 Depuis quand es-tu arbitre ?

➡️ Bonne question ! J’ai pris ma première licence de hand à 10 ans à Sainte-Maure, donc je pense dans les 3-4 années qui ont suivi.
Je crois que Didier Verrier doit y être pour quelque chose.

🎤 Quel a été ton déclic ?

➡️ On ne peux pas parler de déclic réellement, il faut apprécier ce que l’on fait.
Au fur et mesure des années, je me retrouve dans le fait d’arbitrer.
Parce que, je progresse encore et j’arbitre des matchs de plus haut niveau qui sont plus qu’intéressant, surtout depuis que j’arbitre en binôme avec Antoine Fallet

🎤 Qu’est-ce que cela t’as apporté dans ton quotidien en terme de valeur ?

➡️ Les valeurs de l’arbitrage ne sont pas mises en avant chez les jeunes arbitres.
Arbitrer, c’est prendre des décisions rapidement en fonction des règles, être clair, ferme, tout en faisant preuve de diplomatie. C’est aussi être juste et précis.
C’est exactement ce que nous avons besoin pour avancer professionnellement.

🎤 Quelle est ton rôle à ce jour en tant qu’arbitre ?

➡️ Donc je suis Juge Arbitre régional et également accompagnateur territorial, je supervise les autres arbitres régionaux.

🎤 Est-ce que les arbitres sont rémunérés ?

➡️ Oui, nous sommes rémunérés.
Tout d’abord sur les frais kilométriques car nous arbitrons toujours dans d’autres clubs.
Ensuite, nous sommes payés pour chaque match en fonction du niveau.
La rémunération comprend : le temps imparti, la formation et l’achat de nos équipements. Mais pas de quoi faire fortune non plus !

🎤 Le plus dur dans un match ?

➡️ De rester concentré de la première à la dernière minute.
Même dans un match plutôt « tranquille » si vous n’êtes pas concentré, vous risquez de prendre de mauvaises décisions à des moments clés.

🎤 Les critiques, encore des critiques, toujours des critiques…qu’est-ce que t’en penses ?

➡️ Cela fait parti du jeu.
Après c’est plus facile de critiquer les arbitres que son équipe qui joue mal. Ce qui me dérange le plus dans les tribunes, ce sont ceux qui ne connaissent pas les règles et qui sont très exigeants avec les arbitres.
Chaque arbitre a reçu une formation précise sur les règles.
Quand je suis sur le terrain, je n’écoute jamais ce qu’il se dit dans les tribunes.
Mais après le match, je suis toujours prêt à discuter avec chacun pour échanger, expliquer ou faire comprendre les décisions arbitrales.

🎤 Pourquoi inviterais-tu les plus jeunes à s’investir dans le corps arbitral ?

➡️ Pour toutes les valeurs que j’ai cité avant.
Ensuite, c’est un bon complément de joueur, on progresse aussi au niveau du jeu.
Enfin, « pas de match sans arbitre ».
Quand vous jouez, il y a un arbitre donc il faut savoir rendre le service.
On peut aussi prendre plaisir en tant qu’arbitre.
Tous les clubs ont besoins de jeunes juges arbitres, c’est obligatoire d’un point de vue réglementaire et cela peut impacter négativement les Tigresses sur le plan sportif ( perte de points en cas de manquement ).

🎤 Quelles sont les étapes pour devenir arbitre ?

➡️ Il faut déjà se déclarer auprès de son entraîneur, du secrétariat, de Ludo Couvreur ou de moi-même.
Nous mettons un processus de formation pour chacun.
Un fois qu’ils sont prêts et motivés, ils peuvent commencer à arbitrer des matchs adaptés. Les jeunes arbitres ne sont jamais seuls, ils sont toujours accompagnés par quelqu’un de formé.

🎤 Quelle est ton actu en ce moment pendant cette période de confinement ?

➡️ Je continue de travailler car le Handball reste du bénévolat pour moi.
Au club des filles, les conseils d’administration rythment nos semaines. Nous allons mettre en place des choses sur l’arbitrage pour les équipes.
Chez l’USSM, le club des garçons, je propose sur leur page Facebook : Les Tangos – Sainte Maure Handball, les mercredis de l’arbitrage où nous développons chaque semaine une règle avec quelques questions.
Et tant qu’arbitre, la Ligue Grand-Est continue de nous faire des formations via visio-conférence, en attendant de retrouver les terrains…

 

🎤 Merci Tristan pour cet échange.


➡️Merci Laurent !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :